Logo d'ACF Nimes Les ARTS et les artistes


" VOICI L'HOMME..."

 

 



 

Hommage à Pierre PARSUS

Saint-Joseph-les-Trois-Piliers & Pont-du-Gard
Jeudi 5 Octobre 2017

 

 

Pierre Parsus

 

 


RENCONTRE AVEC L'ŒUVRE D'ART


Si nous savions les risques que nous prenons !




"À l’initiative de l’équipe Arts-Cultures-Foi de Nîmes,
quelques paroissiens de l’église Saint-Joseph-les-Trois-Piliers se sont retrouvés
pour aller visiter la rétrospective de Pierre Parsus, présentée au Pont-du-Gard.
C’est lui qui, de 1968 à 1984, avait conçu et réalisé dans son atelier les vitraux de Saint-Joseph, et peint l’autel.
"


Pierre Parsus
Résurrection (vitrail en altuglas)




Pierre Parsus
L'autel peint


"L’artiste a maintenant 96 ans : il s’agissait aussi de lui rendre hommage par cette visite.
Avant de partir pour le Pont-du-Gard,
Anne Courbaud, membre de l'équipe ACF et elle-même artiste peintre,
nous a dit quelques mots sur la rencontre avec une œuvre d'art.
"

*****************************

Cet après-midi, nous allons regarder des œuvres d'art.
En guise d'introduction à la rétrospective de l'œuvre de Pierre PARSUS,
je vous livre quelques réflexions sur ce que peut être «  la rencontre avec une œuvre d'art  ».

1ère réflexion : L'œuvre d'art parle à tout notre être
Nous en prenons conscience tout spécialement dans cette église.
En effet, ici, et c'est chose rare, nous sommes de plain-pied avec les vitraux,
c'est comme si nous entrions dans les vitraux, comme si nous devenions nous-mêmes vitrail

2ème réflexion : L'attitude juste par rapport à l'œuvre d'art n'est pas d'abord intellectuelle
Il ne s'agit pas en premier lieu d'essayer de comprendre ce qui est représenté,
de chercher ce que l'artiste a voulu dire.

3ème réflexion : L'œuvre d'art parle en premier lieu à notre sensibilité
Cette réflexion découle de la précédente.
L'œuvre d'art parle à nos sens.
Sentir, ressentir, se laisser toucher.
S'exposer à l'œuvre comme on s'expose au soleil.
Comme on le dirait de la prière : on s'expose à Dieu.
On est là dans la contemplation.


Pierre Parsus
Lucette Parsus, l'épouse de Pierre

Pierre Parsus.................................................. Pierre Parsus
Iris....................................................................................................................................................................................................... Iris

Mais pour sentir, il faut être disponible, c'est-à-dire accueillir l'œuvre sans a priori ;
ce n'est pas si facile.
Oublier, au moins dans un premier temps, les « ça me plaît  », «   ça ne me parle pas  » ...
Découvrir une œuvre c'est : goûter une atmosphère… suivre des lignes…
être attiré par des formes, par des couleurs…
se laisser traverser par des forces, habiter par des silences…
C'est peut-être, surtout, se confronter au mystère.
Mystère de l'œuvre, mystère de l'Homme.



Pierre Parsus............................ Pierre Parsus
Georges Brassens..................................................................................................................................................................... Le chant des cigales




Pierre Parsus
Languedoc


Regarder une œuvre d'art, c'est partir en voyage.
Il s'agit bien, au sens propre du terme, d'une traversée.
L'artiste nous emmène quelque part.
Passeur, il nous fait traverser.
Lui-même, quand il commence l'œuvre, ne sait pas toujours où il va, ce qui l'attend.
Plaisir, curiosité, surprise... mais aussi doute, découragement, prise de risque, perte.
Ce voyage est une épreuve.
Il y a quelque chose à gagner mais aussi quelque chose à perdre, pour atteindre le but.
Certains n'hésitent pas à parler d'une expérience de vie et de mort.
D'une certaine façon, l'œuvre sans cesse échappe à l'artiste.
C'est elle qui tient les rênes. C'est elle qui sait.
L'artiste est démuni.
Dans un acte de confiance, il s'en remet à l'œuvre en train de se faire,
au métier et à l'expérience : aux lois de la création artistique.
Il laisse faire tout en contrôlant.

Créer une œuvre d'art, c'est vivre une gestation et une naissance.
C'est accoucher d'une créature nouvelle, originale, unique.
C'est à ce chemin là que l'artiste nous invite.
L'œuvre d'art nous est nécessaire, indispensable, pour devenir les êtres uniques que nous avons à être,
car ce n'est pas de clones que le monde a besoin.
Ce n'est pas pour faire beau que nous mettons des œuvres sur les murs de nos maisons ou de nos églises,
mais c'est parce que nous en avons un besoin vital, même si nous n'en avons pas toujours conscience.




Pierre Parsus................................... Pierre Parsus




La place de la matière chez PARSUS
Dans l'élaboration de l'œuvre, l'artiste n'est pas seul, il a un partenaire de taille : la matière.


Pierre Parsus


Et c'est peut- être une des raisons pour lesquelles l'art parle d'abord à nos sens.
Une reproduction, si bonne soit-elle, n'est jamais qu'une reproduction.
Il manque la matière et les sensations qui l'accompagnent.
À ce sujet, l' œuvre de PARSUS est particulièrement éclairante.
La matière est l'alliée sans laquelle rien n'existe ;
mais elle est aussi l'adversaire qui s'impose et s'oppose,
celui avec lequel il faut composer.
L'artiste l'affronte, joue avec elle, l'apprivoise, la dompte.
Nous sommes là au cœur d'un combat, d'un corps à corps.



L'homme PARSUS
A aucun moment PARSUS ne cherche à faire beau.
Il cherche à aller au plus juste, au plus vrai de ce qu'il ressent.
Quelque chose cherche à naître, qu'il guette, saisit, nous offre
pour nous entraîner avec lui dans ce monde mystérieux qui lui est propre
et qui nous ouvre sur l'indicible.


Pierre Parsus


De l'œuvre de PARSUS on ne sort pas indemne.
Il y a chez PARSUS une vitalité, une force qui nous touche, nous empoigne, nous propulse, nous renouvelle.


Pierre Parsus

Regarder une toile de PARSUS, c'est entrer dans ce combat
et, avec PARSUS, sortir vainqueur

 

 


 

Logo d'ACF Nimes
Arts - Cultures Foi de la délégation de Nimes
Site créé par NPousseur