Logo d'ACF Nimes Cinéma


Séraphine - Martin Provost

Séraphine

Réalisation Martin Provost - Drame
Avec Yolande Moreau, Ulrich Tukur, Anne Bennent
France 2007 ; sortie octobre 2008 - (2h 05)


Film lumineux sur la création artistique de Séraphine de Senlis (1913),
dont l'œuvre peint a été longtemps méconnu.
Adolescente aux service des nonnes,
puis bonne à tout faire au service de bourgeois provinciaux,
Séraphine peint la nuit, dans le secret de son modeste appartement.
Son humilité, sa timidité, parfois son extase et ses hallucinations,
tout cela est porté avec tact et sobriété par Yolande Moreau.
Un film à ne pas manquer.


Les bureaux de Dieu - Claire Simon

Les bureaux de Dieu

Réalisation Claire Simon - Comédie dramatique
Avec Anne Alvaro, Nathalie Baye, Michel Boujenah, Nicole Garcia
Franco-Belge 2008 ; sortie novembre 2008 - (2h)


On entre au Planning familial.
On assiste aux entretiens (assistante d' accueil, psychologue, médecin ,assistant social).
On mesure le détresse de jeunes filles effarées devant des situations qu'elles n'avaient pas prévues...
l'épouvante de jeunes musulmanes qui n'osent plus rentrer chez elles
pour affronter leur famille (le "déshonneur") et ses menaces.
On prend aussi la mesure de l'ignorance de ces jeunes ( filles et garçons) sur la (et leur) sexualité.
C'est un documentaire-fiction - comme le définit un critique -, bien fait, pédagogique, qui mérite vraiment d'être vu.


La vie moderne - Raymond Depardon

Les bureaux de Dieu

Réalisation Raymond Depardon - Documentaire
Franco-Belge 2008 ; sortie novembre 2008 - (1h30)


90 minutes de magnifiques paysages cévenols
où vivent des paysans âgés - voire très âgés -
que Raymond Depardon a connus dans son enfance.
Il est revenu les voir, a obtenu l'autorisation de les filmer et de raconter comment ils vivent en ce moment.
"Vie moderne" de hameaux dépeuplés
où les "vieux", attachés à leurs terres et à leurs bêtes, se sont enracinés.
Dans des "interviews" (!) pleines de silences et de sentiments lentement exprimés,
passent les regrets, les rancœurs, les conflits de générations qui vivent ensemble
et le refus de céder des terres en friches à des jeunes qui essaient de se fixer
car "ils ne sont pas du pays".
Ce film est superbe tant par ses paysages que par le temps qui s'écoule entre les dialogues,
un silence propice à la réflexion et à l'écoute de ce monde des solitudes cévenoles.


Les grandes personnes - Anna Novion

Les bureaux de Dieu

Réalisation Anna Novion - Comédie dramatique
Avec Jean-Pierre Darroussin, Ana´s Demoustier, Judith Henry
Franco-Suédois 2008 ; sortie novembre 2008 - (1h24)

Amusante comédie où un Jean-Pierre Daroussin un peu ahuri
emmène sa fille Jeanne (adolescente peut-être plus adulte que lui)
rechercher en Suède des vestiges vikings...
S'enchainent les relations père-fille (d'un couple séparé)
et les difficultés d'une ado qui ne sait comment devenir adulte
face à des jeunes qu'elle trouve infantiles.
On s'amuse, on s'intéresse, on ne voit pas le temps passer...
avec de grands acteurs dans de magnifiques paysages.


L'échange - Clint Eastwood

Les bureaux de Dieu

Réalisation Clint Eastwood - Thriller
Avec Angelina Jolie, John Malkovich, Michael Kelly
USA 2008 ; sortie novembre 2008 - (2h21)

Un fait divers oublié trop rapidement ("affaire classée") dans les années 20 à Los Angeles
que Clint Eastwood sort de l'oubli
en reconstruisant pas à pas tous les éléments et rebondissements des enquêtes.
Marie Collins (rôle tenu par Angela Joly) ne peut accepter
qu'on lui rende un enfant qui n'est pas celui qui lui a été enlevé.
Ce film très bien fait, qui va de la reconstitution historique au thriller,
décrit la corruption de la police à l'époque de la prohibition,
et magnifie le combat d'une femme qui ne renonce jamais pour faire éclater la vérité.
C'est un film qu'il faut voir.


The visitor - Thomas Mac Carthy

Les bureaux de Dieu

Réalisation Thomas Mac Carthy - Comédie dramatique
Avec Richard Jenkins, Haaz Sleiman, Danai Jekesai Gurira
USA 2007 ; sortie octobre 2008 - (1h45)

Un professeur de faculté (remarquable Richard Jenkins)
qui se rend à un congrès à New-York (où il possède un - joli - pied à terre),
trouve installé chez lui un jeune couple de squatters...
On va assister par touches légères
à la renaissance de cet homme seul et dépressif,
qui va s'attacher à ces deux émigrés, les recueillir, les aider.
L'intérêt de ce beau film réside dans la compréhension, le rapprochement, l'amour de l'autre,
entre des êtres d'origines et de couleur différentes.


La très très grande entreprise - Pierre Jolivet

Les bureaux de Dieu

Réalisation Pierre Jolivet - Comédie
Avec Roschdy Zem, Jean-Paul Rouve, Marie Gillain
France 2008 ; sortie novembre 2008 - (1h42)

Comme le dit Le Monde
c'est "Fric-frac à la multinationale : comédie utopique portée par 4 acteurs impériaux".
Film drôle, mais film militant
contre les rachats d'entreprises et les licenciements qui en découlent,
rachats dus à des mensonges, des magouilles entre PDG :
toutes situations qu'une poignée de licenciés résolus va dévoiler
par une enquête difficile avec des rebondissements très joyeux et imprévus.


Jacqueline THIBON


Mensonges d'Etat (Body of lies) - Ridley Scott

Les bureaux de Dieu

Réalisation Ridley Scott - Thriller
. Mise en scène de Roger Ferris
d'après le roman éponyme du journaliste David Ignatius (chez Odile Jacob, 2006)
Avec Leonardo Di Caprio, Russell Crowe, Mark Strong
USA 2008 ; sortie novembre 2008 - (2h08)

Histoire passionnante qui pourrait s'intituler : "Léonardo Di Caprio contre Al Quaida !"
Un agent de renseignements américain est chargé par la CIA
de pénétrer les réseaux financiers occultes de Jordanie
pour mettre la main sur un chef terroriste.
C'est un film compliqué qui demande beaucoup d'attention.
La 1ère partie est passionnante,
mais il est difficile ensuite de suivre les péripéties de l'espion en chef
perdu au milieu d'agents double cachés par des religieux fondamentalistes.
L'espion (Leonardo Di Caprio, remarquable) se rend finalement à l'idée
que seuls les Orientaux peuvent régler les problèmes de l'Orient.
Ridley Scott lui-même aurait dit, désabusé :
"Dans ce film il n'y a que des dupes" (Fr. Forestier , Le Nouvel Obs.)
Peut-être aurait-il dû se souvenir de cette sentence du Général De Gaulle :
"Vers l'Orient compliqué j'allais avec des idées simples".


René THIBON

 

 

8 films, autant de "tranches de vie" piquées sur le vif :
le mystère de la création artistique... les drames des jeunes au Planning familial...
ces paysans cévenols décalés et touchants (les méridionaux y seront particulièrement sensibles !)...
la difficulté de devenir adulte aujourd'hui... le combat séculaire des femmes dans la société...
un surprenant remède à la solitude et à la déprime...
mais aussi, les arcanes de la guerre secrète qui échappent au commun des mortels !
Cet apparent bric-à-brac n'est-il pas significatif des enchevêtrements de notre époque
et, sans doute, de toute existence humaine ?...

ACF-Nimes


 

Logo d'ACF Nimes
Arts - Cultures - Foi, délégation de Nimes
Site créé par NPousseur