Logo d'ACF Nimes Cinéma


Oh My God ! - de Tanya Wexler

 

Oh My God

Réalisation : Tanya Wexler - Comédie, Romance
Avec : Maggie Gyllenhaal, Hugh Dancy, Repert Everett, Jonathan Pryce

Grande-Bretagne - 2011 - (1h39)



L'histoire (conçue à partir d'un histoire vraie annoncée au générique)
se passe dans une ville de l'Angleterre victorienne.
Un éminent praticien, spécialisé dans le traitement de l'Hystérie,
prend comme associé un jeune médecin,
tellement il est débordé par une clientèle féminine de la bonne société anglaise.
Le traitement qu'il a mis au point consiste en massages vulvaires
qui soulagent ses malades de leurs idées noires voire de leur tristesse.

Il s'agit d'une comédie où l'on voit se dérouler l'histoire
de ce que l'on appelle aujourd'hui la masturbation et le sex-toy ,
autrement dit  godemichet .
Mais il ne faut pas s'attendre à un film un tant soit peu érotique.
Aucune image suggestive ne surgit.
En fait, il s'agit de démontrer qu'à cette époque, en Angleterre,
bien des femmes de la haute société, après avoir élevé leurs enfants,
ne sont que potiches qui s'ennuient ou bien des faire valoir pour leurs maris,
tandis que les "basses couches" de la société sont misérables,
sans soins, sans hygiène, sans instruction, et méprisées :
comme nous le montre l'héroïne du film.

On pense à David Copperfield ou au livre de Flora Tristan.
C'est l'époque de la naissance du féminisme et des suffragettes en Angleterre,
où des femmes courageuses refusent d'être des " tota mulier in utero ".

Certaines critiques de journalistes pensent que ce film est trop conventionnel
(comprenez qu'il n'est pas assez hard)
et qu'il ne met pas assez en évidence l'état de la société anglaise de l'époque.
C'est oublier qu'il s'agit d'une comédie, non d'un film érotico-suggestif et historique.

C'est un film drôle sur un sujet historique grave.

Jacqueline Thibon


Voilà peut-être un film qui nous invite à découvrir en toute manifestation de la sexualité
une expression de la/des personne/s et de sa/leur vie,
au-delà des condamnations comme des justifications,
trop faciles et superficielles...

ACF-Nimes


 

Logo d'ACF Nimes
Arts - Cultures - Foi, délégation de Nimes
Site créé par NPousseur