Logo d'ACF Nimes Cinéma


Quand j'étais chanteur - Xavier Giannoli

Quand j'étais chanteur - Xavier Giannoli




"Quand j'étais chanteur"
Réalisation : Xavier Giannoli
France 2005 - Couleurs - (1h52)
Avec : Gérard Depardieu - Cécile de France - Mathieu Almaric...


S’agit-il d’un film “ringard”, comme le titre ?
Qui, en effet, de nos jours, s’intéresse à la bonne vieille chanson française ?
Qui peut encore consacrer sa carrière, sa vie, à faire danser des slows ou des tangos ?
Suranné, on vous dit !
Oui, mais voilà, il y a Gérard Depardieu,
l'un des meilleurs acteurs actuels, que même les américains nous envient, c’est dire !
et Cécile de France, au nom quand même bien de chez nous !

C’est l’histoire d’Alain Moreau (Gérard Depardieu), de son orchestre,
et de Marion (Cécile de France) vétue d’une splendide robe rouge, grande actrice elle aussi.
Nous voilà plongés dans ” les petits bals du samedi soir”,
en plein centre de la Gaule volcanique, paysanne ( et conservatrice?), aux alentours de Clermont Ferrand ;
là aussi la mode du karakoé et du D.J. s’installe...
Comment le chanteur, cinquantenaire, va tomber amoureux fou de la jeune femme,
célibataire et mère d’un petit garçon ?
Vous le saurez... en allant voir le film !!

G. Depardieu, à qui le metteur en scène a demandé de chanter comme un vieux chanteur de bal, n’est pas doublé,
et l’on découvre ici une autre facette de son talent.
Cécile de France (Marion) rencontre pour la première fois Gérard Depardieu dans un film,
mais, mystère ou miracle, l’actrice est solide face à la star.
L’acteur, lui, est bouleversant, incarnant un chanteur dont le vieillissement - reconnaît-il - pourrait être le sien.

Quand j’étais chanteur” faisait partie de la sélection officielle du dernier festival de Cannes.
La presse l’avait bien acceuilli, seuls Télérama et Libération avaient fait la fine bouche.

R.Thibon

Quand la magie de la création artistique transfigure le quotidien réputé le plus 'ringard',
peut-être nous invite-t-elle à un regard sur notre propre quotidien qui traverse les apparences...
En tout cas, le chrétien ne peut pas ne pas se demander
comment le Fils de Dieu en personne a pu vivre une trentaine d'années dans un "trou perdu",
comme on dirait aujourd'hui,
sans paraître s'y sentir à l'étroit !
C'est bien notre regard qu'interroge alors le cinéma...


ACF-Nimes

 

 

Logo d'ACF Nimes
Arts - Cultures - Foi, délégation de Nimes
Site créé par NPousseur