Logo d'ACF Nimes Cinéma


Coeurs - Alain Resnais

Coeurs




"Coeurs"
Réalisation : Alain Resnais
France - 2006 (2h 05)
Avec : Sabine Azéma, Lambert Wilson, André Dussollier, Pierre Arditi, Claude Rich



Allan AYCKBOURN est né à Londres en 1939.
Il s’agit, nous dit le “Robert des noms propres”, d’un auteur britannique,
écrivain dramatique le plus joué en Grande Bretagne depuis 1960.
Ses œuvres sont à mi-chemin de la comédie de moeurs et de la farce,
avec un grand usage des quiproquos et des portes qui claquent,
comme dans Feydeau, mais l’agencement n’est pas le même.

Qu’en est-il du dernier film d’Alain RESNAIS ” Cœurs”
-----"L’atout Cœurs" , selon le beau titre du numéro de novembre de “Positif”-----
inspiré de la dernière œuvre de A. Ayckbourn : ”Private fears in public places” *
( ''Smoking, no smoking'' etaient déjà adaptés d’un roman du même auteur) ?

C’est une histoire à priori banale entre sept personnages plus un :
un père grabataire, cynique et grossier, d’une épouvantable misogynie ,
trois hommes qui ont tous les trois des problèmes avec leur père,
quatre femmes, dont une bigote et une accro aux annonces matrimoniales.
On ne voit pas le père (Claude Rich), mais on entend sa voix, assez familière à tout cinéphile,
et on ne voit que son lit, plus exactement la moitié inférieure d’un lit type lit d’hopital.
Les autres personnages sont, eux, bien visibles ; entre eux s’établissent des rapports complexes et profonds.
Ce sont des êtres médiocres, humiliés, dans un milieu de classe moyenne.
Ils font rire, ils sont sympathiques...
Le bar, le lit d’hopital comme lieu de rencontre, la neige, le froid...
l’annonce de la mort... en tout cas la solitude,
la misogynie flagrante, grossière, triviale,
des propos obscènes, assez rares chez Alain Resnais et qui nous surprennent,
voilà la substance et la trame du film.

Son humour grinçant nous montre la déchéance morale de la société occidentale.
Alain RESNAIS n’a pas effacé le coté humour noir et le pessimisme du roman de A.Ayckbourn :
”Cœurs” est en fait un film noir.
Les personnages ont quelquefois la simplicité apparente des héros de bande dessinée
que le metteur en scène affectionne ( voir son film ”On connait la chanson”).
CŒURS a obtenu le prix de la mise en scène au dernier Festival de Cannes.
A 84 ans, Alain Resnais a gardé toute sa force créatrice.
* En français : “Peurs privées dans un lieu public.”

René Thibon

Serions-nous devenus si "petits" ?
nous qui, collectivement, pensons plus ou moins être la référence de la planète...
La course au niveau de vie, aux technologies, à la puissance, au savoir
suffisent-ils à faire de l'homme un humain ?...
Il est un peu inquiétant de voir les artistes d'aujourd'hui,
tels les prohètes de l'Ancien Testament,
revenir sans cesse à la question de l'humain
et casser nos belles certitudes
ou rejoindre nos inquiétudes latentes...


ACF-Nimes

 

 

Logo d'ACF Nimes
Arts - Cultures - Foi, délégation de Nimes
Site créé par NPousseur