"Les cultures contemporaines, demeures de Dieu"

Robert Pousseur
Jean de Montalembert
Jacques Teissier


Éditions Desclée de Brouwer, Paris - 2008 (183 pages, 17)


Retour
Retour
Etude sur l'homme et l'humain  

 

 

 


Présentation de l'éditeur

 

En ce début du XXIe siècle, les cultures évoluent et s'entrechoquent. Comme au temps de Jésus, le monde est en crise.

Mais à travers son attitude culturelle et religieuse, Jésus a fait des choix originaux qui dévoilent un nouveau visage de Dieu et de l'homme.

Aujourd'hui, les chrétiens, à la suite de Jean-Paul II et de Benoît XVI, accordent une grande importance à la culture contemporaine mais la redoutent, quitte pour certains à la condamner.

Les cultures contemporaines, demeures de Dieu invite à réfléchir sur cette dimension dans l'humanisation du monde et dans l'acte de foi. Il invite à nous inspirer avec courage des choix qu'a faits Jésus, sans craindre d'innover, de créer. Une autre manière de dire : « N'ayez pas peur ! »

Avec une préface de Mgr Joseph Doré, archevêque émérite de Strasbourg.


Robert Pousseur, responsable national de Arts-Cultures-Foi au service des évêques de France durant douze ans, est directeur de rédaction d'Esprit et Vie.
Jean de Montalembert est aumônier de la communauté catholique francophone d'Argentine, aumônier du lycée Jean-Mermoz de Buenos Aires.
Jacques Teissier, prêtre, est responsable de Arts-Cultures-Foi du diocèse de Nîmes.

Peinture d'Anne Courbaud, La rue (détail),

600x200, 2007 - 17 € - ISBN 978-2-220-05999-0



Commentaires d'Arts-Cultures-Foi de Nimes


Curieusement, la lecture de ce livre achevée, dans la nuit, je me suis sentie aimée et respectée.
Et défilaient les visages de ceux qui m’avaient aimée et respectée,
et de ceux, en quête de Dieu ou de vie, à qui j’aimerais confier ce livre.
Rien de vraiment surprenant !
Et si c’était justement cela que Jésus, homme sur la terre des hommes,
et l’Église, dans sa marche cahotante à travers les cultures de tous temps et de tous lieux,
venaient annoncer à tout homme :
Il est une personne unique, aimée !

L’attention passionnée, néanmoins lucide et exigeante, des auteurs
pour toute vie, pour notre monde contemporain et ses mutations
(de riches pages sur le corps humain, les femmes, les arts et les lettres etc.)
m’ont touchée.
Un regard qui puise sa confiance et sa nouveauté
dans la façon dont Jésus puis les premiers disciples ont vécu les tensions de leur temps,
dans un contexte socioculturel, politique et religieux ô combien délicat.
Un regard éclairé par la relation surprenante de Jésus et de son Père, relation intime ouverte à tout homme.
Une belle invitation à l’Église à être servante, avec tous les hommes de bonne volonté,
d’une humanité en plein enfantement,
promise aux Noces de l’Apocalypse dont le langage symbolique nous devient ici accessible.

Anne Courbaud

 

 

Recension du "Courrier" de l'ACI

Voici une lecture stimulante et source de réflexion…
Robert Pousseur, ancien aumônier du MIAMSI
a écrit avec Jean de Montalembert, ancien aumônier national de l’ACI
et Jacques Tessier, ancien aumônier diocésain d’ACI,
un livre original et tonique, de nature à regonfler des chrétiens quelque peu déstabilisés en ces temps de morosité et d’inquiétude.
Ce livre est traversé tout du long par la conviction que l’Esprit est à l’œuvre en tout homme
et, par extension, dans toutes les cultures humaines, y compris dans notre XXIe siècle :
chaque homme, chaque culture est susceptible de nous dire quelque chose de Dieu et des hommes
et d’interroger nos pratiques et nos choix.
Partant des œuvres parfois énigmatiques ou dérangeantes d’artistes contemporains,
les auteurs s’interrogent sur les questions ou le sens que nous pouvons en recevoir.
Dans une deuxième et troisième partie, ils cherchent comment Jésus, puis les premiers chrétiens,
se sont situés dans la culture de leur temps.
Ils montrent Jésus intégrant, vivant et interrogeant la culture dans laquelle il était né
ainsi que des cultures environnantes.
S’il a su s’émerveiller, il a su également interroger, voire radicalement remettre en question
les habitudes et les aveuglements de ses contemporains.
Ce qui l’a conduit implacablement à une mort, librement acceptée.

Ce livre recèle des pages d’une grande profondeur sur la passion de Jésus ;
pages qui viennent résonner en nous, qui avons découvert Job tout au long de l’année dernière
et avons accepté de contempler l’histoire de ce juste affrontant dans sa vie un mal injuste,
préfiguration de ce qu’a eu à vivre Jésus.
Mettant les pas dans ceux de Jésus,
les premiers chrétiens ont été acculés à inventer pour construire l’Eglise
car celui-ci n’avait pas laissé de consigne précise.
Ils ont dû résoudre des questions complexes
autour de leurs origines différentes et d’un passage ou non par le judaïsme ;
l’histoire des premières églises et leur originalité est largement marquée par leur implantation culturelle.
Chacune, à sa façon, a enrichi l’Eglise universelle.

Enfin, suivant ce prisme, et à la lumière de l’Apocalypse,
les auteurs interrogent les pratiques ecclésiales d’aujourd’hui :
ils nous invitent à mettre également nos pas dans ceux de Jésus
àêtre inventifs pour, selon le mot de Mgr Doré, « pérégriner » au sein de notre monde.
Ils concluent en nous invitant à « aimer avec colère »,
ce qui ne laisse pas de surprendre dans un contexte où l’on fait volontiers prévaloir l’harmonie sur la justice.

Marie-Madeleine Jaubert, membre de la commission « relecture » de l'ACI


 

 

Logo d'ACF Nimes
Arts - Cultures Foi de la délégation de Nimes
Site créé par NPousseur