"Maurice Vidal

Cette Église que je cherche à comprendre"


Entretiens
avec Christian Salenson
et Jacques Teissier


Éditions de l'Atelier - Publications Chemins de Dialogue (288 pages - 23,90 €)


Retour
Retour
Etude sur l'homme et l'humain  

 

 

 


Présentation de l'éditeur

Pourquoi ce livre d’entretiens avec le père Maurice Vidal ? À cause de ce qui nous arrive ! Nombreux, en effet, sont ceux qui s’interrogent sur ce que l’Église peut encore apporter au monde actuel, ou qui s’intéressent à sa vie et à son devenir.
Le renouveau espéré au lendemain du Concile ne s’est pas produit, du moins dans les formes souhaitées. Cependant, l’œcuménisme et le dialogue interreligieux entrent dans les mœurs. L’Église retrouve son lien avec le judaïsme, ce qui ne manquera pas d’avoir des répercussions dans la manière dont elle se pense et dont elle pense sa mission. Elle a compris sa responsabilité dans la défense de la vie, de l’homme et de ses droits, même si elle peine parfois à trouver les attitudes justes. Les prêtres ont quelques difficultés à s’y retrouver dans leur vie et dans leur ministère; pourtant, la fraicheur de leur vocation n’est jamais loin. Dans le même temps, ces quarante dernières années ont vu des mutations considérables et la crise actuelle engage profondément le sens de l’homme. Dans ce nouveau contexte, quelles sont donc les perspectives d’avenir de l’Église et sous quelles conditions ?
Pour répondre à ces questions, Jacques Teissier et Christian Salenson ont donné la parole à Maurice Vidal, qui est un observateur avisé, formateur de générations de prêtres, enseignant de nombreux laïcs et acteur durant de longues années dans des mouvements et services d’Église. La richesse de son expérience et la liberté de sa parole sur la situation présente rendent son propos particulièrement utile pour tous ceux qui s’interrogent.
C’est également une façon de lui rendre hommage et de le remercier.

Maurice Vidal, prêtre de la Compagnie de Saint-Sulpice, a enseigné au séminaire Saint-Sulpice d’Issy-les-Moulineaux, ainsi qu’à l’Institut catholique et à l’École cathédrale de Paris.
Christian Salenson, prêtre du diocèse de Nimes, est directeur de l’Institut de sciences et théologie des religions (ISTR) de Marseille : la rencontre des cultures et des religions, dans un monde en plein bouleversement, est son quotidien.
Jacques Teissier, ancien élève du professeur Vidal et lui aussi prêtre du diocèse de Nimes, est responsable du service Arts-Cutures-Foi : ce que l’Église peut recevoir et donner dans les mutations de l’heure est au cœur de son ministère.

240x165, 2008 - 23,90€ - ISBN 978-2-7082-4035-3



Commentaires d'Arts-Cultures-Foi de Nimes


Pourquoi présenter un livre de théologie puisqu’ACF n’est pas un organisme de formation ?
Voilà bien la question !
Si, dans ses « entretiens », le P. Maurice Vidal nous faisait simplement part
des fruits de toute une vie consacrée à « chercher à comprendre » l’Église,
en son mystère le plus profond comme en ses fonctionnements les plus terre-à-terre,
dans ses plus hautes sphères comme dans son quotidien le plus humble,
son livre, si passionnant soit-il, n’aurait guère sa place ici.
Pourquoi donc le présenter ?

Au concile Vatican II, pour la première fois de son histoire,
l'Église catholique a pris acte officiellement du fait que - tout comme Jésus ! - elle n'était pas intemporelle,
qu'elle ne surplombait pas l'histoire des hommes et les cultures,
mais qu'elle y était pleinement immergée, compagne de route de l'humanité.
Elle est allée jusqu'à reconnaître que telle était sa condition
même en ce qu'elle a de plus fondamental, de plus "sacré" :
ses sacrements et ses institutions :
« Jusqu'à ce que viennent les cieux nouveaux et la terre nouvelle, où habite la justice (cf. 2 Pierre 3/13),
l'Église pérégrinante, dans ses sacrements et ses institutions qui appartiennent à ce monde,
porte la figure de ce siècle qui passe ;
elle vit parmi les créatures qui gémissent et sont encore maintenant en travail d'enfantement
et attendent la révélation des fils de Dieu (cf. Romains 8/22 et 19). »
(Constitution dogmatique sur l'Église, Lumen gentium, 21 novembre 1964 ; §48)
Or le P. Vidal nous fait voir à chaque page « l’incarnation » de l’Église dans l’histoire et les cultures des hommes :
elle ne touche à l’absolu de Dieu
qu’à travers le relatif et la diversité des événements, des époques, des contextes, des hommes ;
elle n’en porte pas moins des trésors d’humanité et de spiritualité,
serait-ce dans de bien pauvres « vases d’argile » comme dit saint Paul (cf. 2 Corinthiens 4,7).

La mission d’Arts-Cultures-Foi est de découvrir ce que l’Homme « dit » de lui-même
à travers les mutations culturelles et les nouveautés de notre époque,
dont la création artistique est une expression privilégiée :
que fait la société, que fait l’Église du nouveau visage de l’Homme qui se dessine ?...
Le livre du P. Vidal est relativement exigeant,
surtout en sa partie centrale consacrée à quelques grandes questions théologiques.
Mais par la qualité de son discernement, la liberté de son ton, la profondeur de ses propos et l’humour discret qui le traverse,
il nourrit la confiance.
Confiance en l’Église, bien sûr ; mais aussi – et peut-être surtout ! – confiance en l’Homme et en l’histoire humaine.
Confiance en l’Église, en l’Homme et en l’histoire humaine non pas rêvés mais vus tels qu’ils sont,
dans une lucidité sans concession et amicale tout à la fois.
En notre époque inquiète, tentée par toutes sortes de sécurités immédiates ou d’évasions,
la chose est trop rare pour n’être pas signalée.
Le lecteur sensible à la figure de Jésus dans les évangiles et/ou passionné par l’Homme
y trouvera certainement une nourriture précieuse qui récompensera son effort.

ACF-Nimes

 

 

Logo d'ACF Nimes
Arts - Cultures Foi de la délégation de Nimes
Site créé par NPousseur