Micheline Poujoulat



Prier 15 jours avec Marie-Louise Monnet


Éditions Nouvelle Cité, 91680 Bruyères-le-Châtel
(128 pages - 2011 - 12,50 €)

()


Retour
Retour
Prier 15 jours avec Marie-Louise Monnet  

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Marie-Louise Monnet (1902-1988), femme de conviction, discrète et chaleureuse, se définissait elle-même comme une « femme ordinaire » et bien peu se souviennent d'elle aujourd'hui. Elle fut cependant la première femme nommée auditrice au concile Vatican II.

Ses écrits, d'une actualité surprenante, révèlent une grande finesse théologique. Ils nous invitent à redécouvrir toute la grandeur du baptême et la mission propre des laïcs dans le monde et dans l' Église. Tandis que son frère Jean Monnet se consacrait à la construction de l'Europe, elle, par la fondation de plusieurs mouvements d'action catholique, a consacré sa vie à l'annonce de l' Évangile à ses semblables. Avec cette « femme ordinaire » qui voyait les événements et les rencontres de la vie quotidienne comme autant d'appels de Dieu, nous entrons dans une spiritualité marquée par la confiance et la docilité à l'Esprit.

Micheline Poujoulat Micheline Poujoulat, mariée et mère de cinq enfants, agrégée d'espagnol, a été présidente de l'ACI (Action catholique des milieux indépendants) de 2003 à 2006. Elle a cessé son activité de professeur et, depuis, s'intéresse particulièrement à la vie de Jean et de Marie-Louise Monnet.
Deux autres responsables de l'ACI l'ont accompagnée dans la rédaction de ce "Prier 15 jours" : Anne-Laure Boiteux et Marie-Luce Marès.

 

 

 

 

 

Recension

Comment ne pas avoir envie de faire partager toute la richesse qui se dégage de cette lecture
tant elle marque et nous permet de prendre à notre compte certaines paroles de Marie-Louise Monnet elle-même
ou de Micheline Poujoulat qui en a fait la présentation.

Une chose est certaine :
il est indispensable de respecter le délai de 15 jours
afin de pouvoir « ruminer » cette réflexion si belle qu'en fait, elle devient une merveilleuse prière.

Petit à petit, au cours des 3 premiers jours, on pénètre dans l'intimité de Marie-Louise Monnet,
et puis, au 4° jour, c'est une véritable révélation qui s'installe, qui s'accroche en vous.

Le titre « Le choc » ne pouvait être mieux choisi, car on se sent pris, comme elle à la grotte de Lourdes,
par un souffle qui vous transporte, qui vous transforme :
 « Dieu parle quand il veut. Il n'y a pas de petit ou de grands messagers.
Il y a les messagers que l'on sait voir, entendre et accueillir.
 »
Paroles fortes qui vous transportent.

Et ainsi, au fil des jours, une prière se bâtit, elle se « structure ».

Marie-Louise nous dit :
c'est dans notre vie de tous les jours, dans les plus petits évènements que nous rencontrons Dieu 
Elle progresse avec les autres : 
« Pour Marie-Louise, l'important est d'aller vers le Christ et d'y aller en Eglise, avec les autres. »
Elle nous demande l'attention aux personnes, aux événements,
et pour ce faire, exige que nous sortions de nous-même. »
Dieu est présent dans notre monde, dans notre vie quotidienne. 
«  Les choses les plus minuscules, les plus banales, se révèlent lourdes de sens et prennent saveur d'Évangile.
Toute la vie en est transformée en profondeur. Eclairée par une plus grande lumière, elle nous invite à la contemplation.
 »
Ainsi, « lorsque nous reconnaissons sa présence, le Christ nous propose de le suivre, il ne s'impose pas. »
Alors cette prière devient conversion.
Et, si nous l'acceptons, notre conversion n'est pas le résultat de nos efforts,
mais le résultat d'une rencontre avec le Christ.
C'est une grâce, un cadeau.

Comment alors, ne pas remercier Dieu pour cette grâce,
grâce reçue en partie par l'intermédiaire des paroles de Marie-Louise Monnet,
mais aussi de celle qui nous a permis de les connaître.
Merci.

René Jeannot

 

 

Logo d'ACF Nimes
Arts - Cultures Foi de la délégation de Nimes
Site créé par NPousseur