Karol Wojtyla - Jean-Paul II



L'Évangile et l'Art


Éditions Salvator, Paris 2012
(132 pages - 15 €)


Retour
Retour
La Mangrove  

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Karol Wojtyla voyait le monde avec des yeux d'artiste et de prêtre ; son regard de foi était rempli d'amour pour Dieu, pour le prochain et pour la création. Prêtre, évêque et pape, il est resté poète, acteur et créateur. Il était sensible à la beauté, au bien et à la vérité dans l'élaboration de sa pensée, de ses écrits, dans la proclamation de la Parole de Dieu, dans la célébration liturgique ainsi que dans ses rencontres avec l'autre et avec la beauté de la nature.

Si l'homme est à l'image de Dieu, c'est peut-être l'artiste qui touche au plus profond de la dimension humaine. Jean-Paul II met en avant son caractère prophétique. Ce volume rassemble le texte - médit - d'une retraite pour les artistes, prêchée par Mgr Karol Wojtyla pendant la Semaine sainte (avril 1962), à l'église Sainte-Croix à Cracovie, et celui de la « Lettre aux artistes » écrite alors qu'il était le pape Jean-Paul II (avril 1999).

 

 

 

 

Recension


On connaissait déjà la Lettre aux artistes du pape Jean-Paul II (4 avril 1999),
bien qu'elle n'ait pas eu tout le retentissement qu'elle méritait.
Bien dans le style de son auteur, on y trouve, à côté de passages plus convenus sur la beauté ou sur l'art « sacré »,
de remarquables intuitions spirituelles et pastorales.
Je n'en évoquerai qu'une, la plus forte probablement,
en laissant au lecteur le soin le soin de chercher lui-même d'autres pépites :
«  L'art, quand il est authentique, a une profonde affinité avec le monde de la foi,
à tel point que, même lorsque la culture s'éloigne considérablement de l'Église,
il continue à constituer une sorte de pont jeté vers l'expérience religieuse (…)
L'art est, par nature, une sorte d'appel au Mystère.
Même lorsqu'il scrute les plus obscures profondeurs de l'âme ou les plus bouleversants aspects du mal,
l'artiste se fait en quelque sorte la voix de l'attente universelle d'une rédemption.
 » (p.116-117)

Que pouvait ajouter à cette Lettre le texte inédit d'une retraite,
prêchée en 1962 à des artistes par le futur Jean-Paul II, alors évêque de Cracovie ?
On y voit en quelque sorte la genèse de sa future Lettre aux artistes.
Mais, plus encore, on y rencontre l'homme Karol Wojtyla,
avec sa sensibilité d'artiste, sa forte personnalité, sa grande profondeur spirituelle, son attachement humble et confiant à Dieu Père, au Christ.
Voilà qui donne à sa Lettre une note personnelle touchante :
le lecteur actuel, plus sensible au témoignage qu'à la théorie, y trouvera son compte.

La démarche de Karol Wojtyla - Jean-Paul II, plus métaphysique qu'existentielle en matière de beauté,
souvent en train de s'arracher –de belle façon !- à un moralisme culpabilisant, laissant peu de place au doute du croyant,
est certes marquée par son époque.
Comment pourrait-il en aller autrement ?
Loin de nous éloigner, elle nous ouvre au contraire un chemin :
nous aussi, nous pouvons nous risquer à dire et à servir l'Homme et la foi en Jésus-Christ
avec les richesses et les limites de notre temps.

Jean-Paul II reprend à son compte la fameuse phrase de Dostoïevski dans L'idiot  :
« La beauté sauvera le monde ».
Ce n'est pas tout à fait vrai :
les tortionnaires na zis des camps de concentration n'aimaient-ils pas écouter les Juifs leur jouer du Mozart ?
Le Mal peut se parer des attributs de la Beauté.
Dans une démarche plus existentielle,
Jean-Paul II n'aurait certainement pas méconnu cette perversion possible de la beauté.
En réalité, dans le contexte de son roman, Dostoïevski veut dire que
si cette femme est aussi bonne que belle, alors la beauté sauvera le monde.
Fort heureusement, Jean-Paul II est trop attaché au Christ pour l'oublier :
la seule beauté ultime qui soit est celle de l'amour.
Comme quoi l'Évangile est capable de faire craquer, ici ou là, sur des points essentiels, notre horizon culturel.
C'est encore un intérêt de ce beau petit bouquin, facile à lire.


Jacques Teissier

 

 

Logo d'ACF Nimes
Arts - Cultures Foi de la délégation de Nimes
Site créé par NPousseur