Pierre Vidal



Jacques Teissier, l'abbé des toreros


Éditions Gascogne (nov. 2013)
(148 pages - 14 €)


Retour
Retour
couverture  

 

 

 

Quatrième de couverture



4e de couverture

 

 

 

 

Pourquoi ce livre présenté par ACF-Nîmes ?


Bien qu'elle soit parfaitement légale,
la corrida est un sujet controversé, dans la société actuelle.
Cependant, bien peu se doutent de la façon dont elle est vécue par ses acteurs,
et pas davantage de ce qu'elle fait vraiment vivre à ses spectateurs.
C'est que la corrida touche aux tréfonds de l'âme humaine,
et qu'il est toujours ardu de se risquer à rendre compte d'une émotion profonde,
ou même de la décrire.
Ce livre, qui témoigne d'une expérience,
ouvre sur ce monde très particulier, plus profond qu'il y paraît.

Voici quelques-uns des échos transmis par les premiers lecteurs :
dans l'ensemble, ils aiment la corrida et aucun d'eux n'est un opposant .
Le but ici poursuivi n'est pas de créer un débat, et moins encore une polémique,
mais de donner accès à l'âme d'une culture minoritaire mal connue.
À chacune et chacun de se situer ensuite comme elle/il l'entendra.

Une perle de culture, d'intelligence, d'humanisme et, peut-être surtout, d'humanité au sens le plus beau de ce terme.
Je suis fier de l'avoir dans ma bibliothèque. Philippe
Très touchée par le propos sur la condition féminine et la place des femmes (dans la religion, dans la tauromachie). Ça fait du bien !... Frédé
Les questions sont judicieuses et les réponses pleines d'humour. Un bonheur de passer ce moment avec vous deux. Claude
Il se lit très bien. Cette présence aux arènes n'est pas une présence isolée, mais une présence originale de l'Église ;
je trouve qu'il en explique bien le pourquoi en l'inscrivant dans la violence de la société et la violence en chacun,
et que cette violence peut être dominée en étant pleinement humain.
J'ai aimé aussi que l'interview élargisse aux questions posée aujourd'hui à l'Église ;
les réponses qui sont faites ont la même tonalité d'accueil, d'écoute et de dialogue. Robert
Je l'ai lu d'un seul trait en quelques heures : vivacité, intelligence, culture étaient là dans cette interview, soutenant l'attention du lecteur.
"Être présent"... s'engager dans ce qui fait espérance pour soi,
chercher à transmettre non pas le contenu mais l'élan, sa croyance et sa générosité, courir ce risque... pari tenu. Bravo !
Un grand merci pour ce moment de lecture ! Yannick
Ce livre m'a passionné : ce recul sur la corrida, la vie… et même la religion !
J'ai coché des phrases qui m'ont frappé ; je vais y revenir. Paul
C'est du vécu, pas des idées qui sortent d'on ne sait où. René
Je viens de finir ce livre et je suis, sinon convertie, du moins très très favorablement impressionnée.
Il me révèle le monde de la corrida dont je ne connaissais rien sauf les paillettes, peut-être une couverture de Match années 60...
Il m'a communiqué le respect pour cette profession, cet art, et je découvre vraiment quelque chose dont je n'avais pas idée.
Merci d'en parler si bien et si chaleureusement. Joëlle
Je pensais que, eu égard au sujet, ce serait quelque chose de plus léger...
C'est léger et agréable à lire, mais c'est profond, dense, avec beaucoup de liberté. Je me suis régalé ! Christian
Je découvre un homme de passion, désolé qu'au Paradis, il n'y aura -mais seul Dieu le sait- pas de corrida, philosophe sur l'avenir des hommes.
Il a cette chance d'avoir côtoyé ce monde plein de mystères et de décrire, avec foi, "l'acte dramatique" de la corrida.
J'ai appris son rôle discret mais important à chaque corrida. Jean-Jacques
J'aime bien le ton direct, la liberté de parole, et les réflexions judicieuses… un peu osées (cf. p.77-78, la foi et les peurs d'Abraham ; et p. 102). Patrice
Je l'ai lu avec grand plaisir.
J'ai été sensible à ce qui est expliqué de la symbolique de la corrida, de la foi en la vie des hommes qui osent toréer, et du respect qui leur est dû. Sophie
Merci pour ce beau témoignage de Vie. Odile

 

ACF-Nîmes



Logo d'ACF Nimes
Arts - Cultures Foi de la délégation de Nimes
Site créé par NPousseur