Arts-Cultures-Foi de Nîmes

présente

 


AFFRONTER LE MAL

Robert Pousseur

Préface et illustrations de Mgr Gilbert LOUIS

Publié par l'Association Église pour notre temps
(voir : www.eglise-pour-notre-temps.net )
Édité par TheBookEdition
ISBN : 978-2-9542793-4-3
102 pages, 11€

Peut être commandé par votre libraire ou par vous-même
sur le site : www.TheBookEdition.com

 

 

couverture




 

Présentation en 4e de couverture

Le Mal. Il est omniprésent. Il sévit partout et de mille manières. Il peut se présenter sous un abord subtil, séduisant ou se déchaîner effrayant, diabolique, apocalyptique.

Comment oser dire que l'amour de Dieu est plus fort que le mal quand nous constatons la force des pulsions de mort qui habitent notre humanité et qui nous habitent nous-mêmes ?

Partout dans le monde, au cœur des drames et des fractures de notre humanité, il y aura toujours des hommes des femmes pour ouvrir des chemins de vie en risquant leur propre vie.

‘C'est très grand un être humain !'

 

Robert Pousseur qui a exercé plusieurs ministères dans le diocèse de Soissons, a été aumônier national de deux mouvements de jeunes et d'un mouvement d'action catholique au Moyen-Orient, secrétaire de la commission ‘Arts-Cultures-Foi' au service de l'épiscopat français, directeur de la revue ‘Esprit et Vie' .


Présentation d'Arts-Cultures-Foi de Nîmes


Un écrit spirituel n'est pas un écrit qui parle de réalités spirituelles,
mais un écrit qui, pour être "lu", demande au lecteur de vivre une démarche spirituelle.
Affronter Le Mal
est, en ce sens, un écrit spirituel de grande qualité.

S'il est une question qui traverse l'histoire des hommes,
c'est bien celle de l'omniprésence du Mal
et, trop souvent, de son apparente toute-puissance.
Notre époque en fait, à nouveau, l'amère expérience ; notre avenir apparaît des plus précaires.

Merci au P. Robert Pousseur d'avoir eu l'audace de saisir la question à bras le corps,
sans l'édulcorer de propos lénifiants ou fumeux,
sans laisser croire que les divers courants spirituels de l'humanité seraient automatiquement à l'abri de la gangrène du Mal.
Affronter Le Mal annonce le titre : il est honoré par le contenu ; ce n'est pas si courant !

Qui plus est, le langage est simple, concret.
Les exemples nombreux et parlants.
Ce qui n'empêche nullement la pensée d'être forte, profonde et, souvent, plus fine qu'il ne semblerait au premier abord.
Bien des phrases qui n'ont l'air de rien recèlent des trésors pour qui veut bien les lire posément…
Voilà une autre grande qualité de cet opuscule.
S'y ajoutent la belle préface et les fortes illustrations de Gilbert Louis, largement inspirées de vues de voyages à travers la planète.

Mais alors, sur la terre des Hommes, la lumière serait-elle condamnée à disparaître dans les ténèbres du Mal ?
Robert Pousseur se met en quête de lueurs que ces ténèbres n'arrivent pas à étouffer entièrement.
Il nous montre, dans l'histoire de l'humanité d'hier et d'aujourd'hui, des étincelles de lumière bien réelles.
Aussi nous invite-t-il à un changement de regard, à un changement intérieur.
L'Homme a un corps et un esprit, mais il n'est pas qu'une machine.
Il est capable d'émotion humaine, et c'est d'un autre ordre.
Notre cœur , notre âme , notre troisième œil, notre voix intérieure , notre souffle de vie…
sont réceptifs à un au-delà du visible, à un au-delà de l'explicable ou du démontrable.
Un cœur et un au-delà du visible dont toutes les traditions culturelles et religieuses ont eu l'intuition.
Un au-delà du visible que les Hommes expriment depuis toujours par le langage du symbole et de l'art.

Ce troisième œil nous fait percevoir la nature profonde du Mal, et nous permet ainsi de mieux le combattre.
Le grand piège tendu par le Mal est celui qui rétrécit l'amour ouvert à tous à l'amour enfermé dans le "moi"
-voilà, parmi bien d'autres, l'une de ces phrases d'apparence banale et pourtant aussi fines que fortes-,
car en tout être humain existe un élan vers plus de vie, d'amour, de justice, de vérité (p.39).
Mais pour que cet élan se transforme en vie,
il nous faut combattre afin que la haine, le mensonge, la domination sur les autres ou sur la nature n'aient pas le dernier mot
(p.40).


Nous pouvons maintenant entrer dans la lecture de l'histoire biblique proposée par Robert Pousseur.
Abraham, Moïse, les prophètes Élie et Isaïe, Job, puis Jésus bien sûr de sa naissance à sa mort-résurrection,
viennent tour à tour éclairer de nouveaux chemins de vie
dans l'histoire de notre humanité blessée par le Mal mais pas anéantie.
Chacun apporte sa note originale.
Et Dieu, alors ?...
Il ne vient pas résoudre l'énigme du Mal.
Il se fait complice et intime avec chaque être en quête de chemins de vie et en lutte contre le Mal qui entrave la vie.

Laissons au lecteur le bonheur de cheminer en compagnie de ces personnages bibliques, au fil du récit de Robert Pousseur,
en se laissant toucher, en écoutant sa voix intérieure.
Certains lecteurs pointilleux pourront peut-être regretter quelques approximations dans la lecture des textes bibliques.
Ils n'auront, certes, pas tout à fait tort.
Mais qu'est-ce en regard de l'espérance authentiquement humaine et évangélique que nous ouvre ce précieux petit bouquin ?...
Et qu'est-ce en regard de la pertinente mais redoutable question qu'il se pose au sujet de l'Église (p. 99).

Vivement la parution de la suite annoncée sur Le Mal d'aujourd'hui  !…

Jacques Teissier



Logo d'ACF Nimes
Arts - Cultures Foi de la délégation de Nimes
Site créé par NPousseur